Comment installer, fixer ou réparer un poteau de clôture ?

Installation d’un poteau de clôture

Épargnez-vous des ennuis en plantant vos poteaux de la bonne façon et en les protégeant contre la pourriture. Enfouissez un tiers de leur longueur dans la terre après les avoir enduits d’un préservatif pour le bois comme la créosote ou le pentachlorophénol (penta), deux produits très populaires. Laissez tremper les poteaux une nuit dans le préservatif. Le grain du bois absorbera la solution.

Lors de l’installation, déposez une pierre plate ou du gravier au fond du trou, puis placez-y le poteau. Il n’est pas nécessaire d’ajouter du béton si le sol est solide et bien égoutté, si la terre est bien tassée sur la base et si le poteau a été traité au préservatif. Si la terre est meuble, délayez du ciment; versez-en dans le trou en le tassant bien. Le fond du trou doit être légèrement plus large que son sommet. Plantez le poteau et tassez la terre jusqu’au niveau du sol, en forme de capuchon, avec un angle de 45° vers le sol. Quand le ciment sera sec, appliquez de la peinture à toiture ou du ciment asphalté sur les fissures entre poteau et béton. Les poteaux d’acier doivent être plantés de la même façon, sauf qu’il faut leur appliquer une couche généreuse de peinture asphaltée pour prévenir la rouille.

Bridez la base ou passez une barre transversale au travers du poteau. De la sorte, les poteaux ne tourneront pas dans le béton, après quelques jours ou quelques mois.

Réparation des poteaux de clôture en bois et en métal

On peut sauver la partie souterraine d’un poteau en fixant, avec des vis galvanisées, une longue planche de chaque côté. Traitez d’abord les planches à la créosote ou au penta.

Si la partie supérieure est pourrie, boulonnez une nouvelle section à la base avec un assemblage à mi-bois.

Pour réparer un poteau en tuyau, coupez la section rouillée et insérez un tuyau neuf.

Réparez les poteaux de cornière en boulonnant une nouvelle section à celle qui existe déjà.

Sur un poteau en bois, fixez une ferrure d’angle dans le béton et boulonnez-la au poteau comme ci-haut.

Les poteaux enfoncés dans le bêton

Si la base d’un poteau enfoncé dans le béton est pourrie, retirez ce bois jusqu’à au moins 2″ au-dessus et 4″ au-dessous de la base.

Plantez de longs clous dans les côtés du poteau et faites un coffrage en contreplaqué autour de lui. Le coffrage doit excéder le poteau de 211•

Enduisez d’huile l’intérieur du coffrage; coulez le béton; tassez-le; laissez une pente vers le sol pour l’égouttement.

Clôture en bois : Remplacement d’une traverse ou d’un piquet endommagé

Un piquet de clôture pourri se remplace par un nouveau piquet planté dans le béton. Cependant, on peut remplacer les traverses de la clôture sans toucher aux piquets. C’est le bout de la traverse qui pourrit en premier. Les clous rouillent, puis l’eau pénètre dans les bouts par les ouvertures. Si les dommages ne s’étendent que sur un pouce ou deux, on peut sauver la traverse en coupant la section pourrie et en clouant un 2″ x 4″ sur ce qui en reste et sur le poteau. D’autres méthodes sont illustrées ci-après.

On peut aussi remplacer les piquets brisés ou pourris. Un vieux piquet sert de patron pour les nouveaux. Le marchand de matériaux de construction peut vous tailler ces piquets. Clouez-les sur les traverses du haut et du bas avec des clous qui résistent à la rouille et que vous noyez légèrement; remplissez les cavités de pâte de bois ou de bran de scie imprégné de colle hydrofuge. Les têtes de clous rouillent facilement, même recouvertes de peinture; aussi devrait-on les enduire de gomme-laque, et peindre les nouveaux piquets avec une peinture d’extérieur.

Separator image Publié dans Maison.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *