Tout savoir sur les différentes techniques d’isolation des combles

Man installing thermal insulation layer under the roof – using mineral wool panels

L’isolation des combles peut permettre de réaliser jusqu’à 30 % d’économies sur ses factures de chauffage. En effet, une bonne isolation sous toiture rend le bâtiment étanche à la chaleur, mais aussi à l’humidité. Les techniques de comble peuvent varier selon que ces espaces soient perdus ou aménagés.

Les techniques d’isolation des combles perdus

Les combles perdus représentent des espaces sous-charpentes non utilisés. La charpente traverse parfois l’espace qui ne dispose pas toujours d’une trappe d’accès, ce qui la rend beaucoup moins facile à isoler. Les combles présentent une différence de température importante avec les pièces habitées ; c’est pourquoi il est important de les isoler. Plusieurs méthodes d’isolation permettent de calfeutrer les combles perdus.

L’isolation par soufflage

C’est la technique d’isolation la plus répandue. Elle est adaptée à toutes les configurations de charpente (traditionnelle ou industrielle), même les plus difficiles d’accès. Elle permet une couverture parfaite du plancher dans les moindres recoins. Comme isolant, on peut utiliser de la laine de verre, de la laine de roche, de la laine de chanvre, de la laine de lin ou de la ouate de cellulose. Ces isolants répondent aux critères de performance thermique ainsi qu’aux normes anti-incendie. La laine de verre reste cependant la plus utilisée, en raison de ses propriétés thermiques et acoustiques. Elle est plutôt légère, imputrescible et résiste très bien au feu et aux rongeurs. Bien que facile à mettre en œuvre, il est recommandé pour son insufflation de faire appel à une entreprise de toitures. En effet, elle nécessite l’usage de protections spéciales.

L’épandage

Pour isoler des combles perdus facilement accessibles, on utilise l’épandage de matériau isolant en flocons. Comme pour le soufflage, on peut utiliser de la laine de verre, de la laine de roche, de la laine de chanvre, de la laine de lin ou de la ouate de cellulose. À l’aide d’un râteau, on procédera à l’épandage.

La pose d’isolants en rouleaux

La laine en rouleaux est également une solution pour isoler ses combles perdus lorsqu’ils sont accessibles. Deux couches d’isolant seront nécessaires pour plus d’efficacité. On isolera en priorité le plancher d’étage avec la pose d’une première couche d’isolant entre les solives de la toiture. Une seconde couche sera posée pour recouvrir les solives.

Isolation des combles aménageables et/ou aménagés 

Les combles sont dits aménageables ou aménagés lorsque la charpente n’occupe pas une place trop importante et offre une hauteur suffisante (généralement 1,80 m sous la charpente) pour transformer cet espace en une zone habitable (pièce de vie, chambre, bureau, ou grenier). L’isolation des combles aménagés ou aménageables peut être effectuée par l’intérieur ou l’extérieur.

Isolation par l’intérieur

Elle consistera surtout dans la pose de panneaux rigides et semi-rigides. Elle peut se faire par l’installation d’une simple couche de laine isolante entre les chevrons ou par l’installation d’une double couche sous les rampants. Le point commun aux deux cas est la nécessité d’installer un frein pare-vapeur. Des plaques de plâtre seront ensuite posées pour recouvrir l’isolant.

Isolation par l’extérieur

Ce type d’isolation permet de conserver toute la surface habitable et de garder les poutres apparentes. Plus onéreuse qu’une isolation des combles par l’intérieur, cette technique reste à privilégier en cas de travaux de réfection de votre toiture. La méthode la plus répandue pour isoler ses combles aménagés par l’extérieur est celle du Sarking qui consiste à retirer l’ensemble de la couverture pour poser une ou deux couches d’isolant en panneaux rigides sur la charpente. Mais, elle nécessite une installation préalable de panneaux de bois recouverts d’isolant pour éviter toute formation de pont thermique. La couverture sera reposée par-dessus l’isolant.

Separator image Publié dans Maison.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *