Comment bien aménager ses combles ?

Vous souhaitez aménager vos combles pour agrandir la surface de votre maison ? C’est une excellente idée… bien que le projet demande une certaine préparation. De la nature de la pièce aux problèmes de luminosité en passant par les impératifs de la loi, voici un petit guide pour vous aider à bien aménager vos combles !

Aménagement des combles : pour quel type de pièce ?

Il est possible d’aménager n’importe quel type de pièce dans des combles. Salle de bains, cuisine ou bureau : tout dépend de vos besoins et de votre budget. Si l’aménagement requiert la pose d’équipements électriques et d’installations telles une cuisine équipée, une douche ou une salle de bains, se faire accompagner par un professionnel permet d’évaluer plus sereinement la faisabilité et la portée du projet. De manière générale, il est conseillé de raccorder vos combles directement au-dessus des raccords déjà existants dans votre maison. S’il reste tout à fait possible de faire autrement, sachez que cela engendrera forcément des coûts supplémentaires. Pensez à prendre conseil auprès d’un plombier ou d’un architecte.

Aménagement des combles : comment optimiser l’accès et la luminosité ?

La luminosité se pense dès de le début de votre projet d’aménagement des comble d’après le couvreur Jery Remy. C’est pourquoi vous devrez veiller à disposer suffisamment de fenêtre de toit pour faire entrer la lumière naturelle dans votre pièce. De telles ouvertures pouvant être régulées par des permis de construire, renseignez-vous bien avant de débuter les travaux. L’accès est un autre point important. Pour garantir une utilisation simple de votre pièce dans les combles, un accès sûr et aisé est indispensable. Le choix du type d’escalier se fera notamment en fonction de la fréquence d’usage de la pièce. Dans le cas d’une salle de jeux pour les soirées ou d’une chambre d’amis, un escalier étroit peut faire l’affaire. Mais pour une vraie chambre, une salle de bains, une cuisine voire un salon, il faudra un escalier plus large.

Aménagement des combles : que dit la loi ?

Pour toute surface de plus de 20 m², un permis de construire est légalement nécessaire. En zone urbaine, le seuil est réajusté à 40 m², sauf cas où la surface de la maison excède les 170 m² une fois les travaux finis. Faire appel à un architecte sera aussi obligatoire. En revanche, si les travaux ne concernent ni de modification en extérieur ni de création de surface, aucune formalité n’est requise. Pour l’ajout de lucarnes ou de fenêtres de toit, seule une déclaration de travaux est demandée.

Separator image Publié dans Maison.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *