Pose de sol en vinyle : combien ça coûte ?

Le coût pour l’installation d’un sol en vinyle ou en lino est sujet à de faibles variations de prix d’un revêtement à un autre. Cela s’explique par le fait que ces deux types de matériaux ont de nombreuses propriétés identiques. Par conséquent, ils sont substituables entre eux à tel point que certains commerces commettent l’erreur de ne pas les dissocier. Cependant, ils sont bel et bien différents. On en veut pour preuve la différence des matières qui servent à leur fabrication.

Quel est le prix d’un sol en vinyle ?

Pour l’achat de votre sol en vinyle, il est déjà bon de réussir à distinguer ce dernier du sol en lino. Tout d’abord, sachez qu’ils sont conçus à partir de matériaux différents. Le vinyle tire sa source du pétrole tandis que le lino est issu d’éléments naturels. L’avantage du vinyle, c’est qu’il est plus facile de réaliser soi-même la pose dans un espace réduit. En effet, les lames s’emboîtent sans grande difficulté et elles ne réclament pas un entretien soutenu.

Si vous souhaitez acquérir un sol en vinyle, les lames vous reviendront en moyenne entre 7 et 35 euros le mètre carré. Par contre, si la pose doit être réalisée sur une large surface, la tâche peut se révéler plus ardue. Dans ce cas de figure, il est conseillé de recourir à l’expertise d’un artisan qualifié. En effet, il faudra sectionner des bandes de PVC qui sont commercialisés à un prix qui oscille entre 4,7 et 24 euros pour le mètre carré.

Sol en vinyle : comment procéder à l’installation des plinthes ?

Pour la pose d’un sol en vinyle, il faudra penser à la disposition des plinthes. A ce titre, la liaison entre le sol et le mur pourra être réalisée de 3 façons différentes. La solution la plus économique est d’enlever puis de remettre les plinthes que vous avez actuellement dans votre maison

La seconde option qui s’offre à vous est de faire l’acquisition de nouvelles plinthes. C’est le choix à privilégier si vous souhaitez mettre en exergue le bel esthétisme de votre sol en vinyle flambant neuf. Assurez-vous toutefois que vos finances vous permettent un tel investissement. La troisième possibilité reste la pose de quart-de-rond. Ce choix constitue un juste compromis entre les deux premières solutions. Vos plinthes auront plus de longévité et vous ne débourserez pas des sommes importantes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *